SANTE

6 MAUVAISES HABITUDES A EVITER PENDANT CES FÊTES

Abus

Savez-vous qu’il y a des mauvaises habitudes santé que nous avons et pour lesquelles nous n’avons pas conscience?

Nous sommes à quelques jours de la fête de Noel et des festivités de fin d’année.

Généralement, pendant ces périodes, les excès sont légions. On abuse un peu de tout.

Je vais vous raconter une histoire que j’ai vécu ce matin, chez le coiffeur. J’ai assisté à une scène qui m’a fait rigoler et qui, en même temps, est vraiment désolante (à mon avis).

Un jeune homme rentre dans le salon avec une balle de basket. Automatiquement le coiffeur l’interpelle :

  • Djo, tu étais « gninnin » hier dê (langage ivoirien pour dire que son ami était très saoul)
  • Ôôh, laisse ça. C’était gâté hier
  • Toi tu dis tu veux être basketteur professionnel et puis tu bois comme ça
  • Mon cher, faut laisser ça. C’est l’un de mes derniers cohoun (abus d’alcool). Après les fêtes de fin d’année-là, j’arrête et je me consacre à mon Basket (Je vous épargne le mot qu’il a utilisé parce que moi-même, je ne l’ai pas compris
  • Ah … Tu vas boire encore.
  • Aaaaah !!! Dans fête-là ? C’est gâté. Ce soir même, on s’attrape encore. On va se mettre bien comme ça jusqu’au 31 décembre. Et puis, le 01 janvier, c’est la finale. Ce sera pourriiiiii …..

Je vous passe du reste.

Mais franchement, il y a un véritable problème. Accepter et planifier de se détruire de la sorte. Il faut avoir du cran.

Mais, à bien y réfléchir, on se comporte tous un peu de la sorte.

Là, on parle de ce jeune homme, mais, si on regarde bien notre comportement, on fait pratiquement la même chose. Il y a des choses qu’on sait pas bonnes mais qu’on fait quand même.

« Ce n’est pas bon, tu le sais, mais tu fais quand même ».

Bon !!! Je ne suis pas venu faire le jugement de quelqu’un. Mais que celui qui a les yeux pour lire, lise et comprenne.
Aujourd’hui, je voudrais plutôt vous partager 6 mauvaises habitudes à contrôler, pour votre bonne santé. Surtout qu’il y a les fêtes, il faut faire attention aux abus.

6 mauvaises habitudes à éviter pour garder la santé

 

Ne pas prendre conscience de son niveau de stress

Dans ces périodes de fêtes, entre les courses pour les achats de cadeaux, les embouteillages et la quête d’argent pour satisfaire un maximum, le niveau de stress tend à s’élever assez rapidement. On ne s’en rend pas souvent compte mais on court un grand risque à ne pas y prendre conscience.

Le stress excessif réduit l’efficacité de votre système immunitaire et vous rend vulnérable. Vous êtes donc facilement exposé aux maux de tête, aux douleurs au cou, aux spasmes musculaires, aux rhumes, aux éruptions cutanées, et bien d’autres.

Faites donc très attention à votre niveau de stress.

 

Manque de sommeil

Votre niveau de stress agit fortement sur votre sommeil. Si vous ne dormez pas suffisamment (selon votre rythme normal), vous pouvez développer des troubles de mémoire. Et bien sûr, votre concentration, votre vigilance et votre capacité à résoudre les problèmes s’en verront affectées.

Dormez donc suffisamment.

Pour savoir comment améliorer votre qualité de sommeil

Suralimentation et malbouffe

Oui mais, c’est quand même les fêtes non ?

Les effets de la suralimentation sont multiples : fatigue, nausées, prise de poids, diabète, hypercholestérolémie, pression artérielle, etc.

Faisons donc attention dans notre alimentation.

Le sucre par exemple, consommé en grande quantité, supprime les défenses immunitaires. Et ça, c‘est la porte d’entrée à toutes sortes d’infections. Sans oublier les problèmes d’obésité, de dépôt adipeux sur le foie, etc.

Attention donc.

 

Consommation excessive d’alcool et de tabac

De nos jours, fête rime avec alcool à outrance.

La consommation excessive d’alcool a des conséquences graves pour la santé. Et c’est pareil pour le tabac, la cigarette et toute forme de drogue.

Ne mettez pas en péril votre santé.

Non au tabac

Manque de pratique sportive

On sait tous l’importance du sport aujourd’hui pour une bonne santé. Ce n’est donc pas parce qu’on se dit ne pas avoir le temps, qu’il faut s’en priver.

Trouvez donc des encarts pour pratiquer du sport, même s’il s’agit simplement d’étirement.

 

Faire confiance au temps

Ce titre vous surprendra sûrement. Mais je fais allusion au fait qu’on se refuse d’aller voir un médecin parce qu’on suppose que le « petit » mal qu’on ressent va passer.

Ce « petit » mal peut être la source d’un gros problème à venir. Une préoccupation relativement modeste peut évoluer vers une condition de traitement à vie qui peut vous tuer.

« Laisser des problèmes de santé non diagnostiqués et non traités peut avoir des conséquences très graves.»

Prenez donc l’habitude de consulter un médecin chaque fois que vous sentez quelques choses d’anormales.

 

Voilà les quelques mauvaises habitudes que j’avais voulu partager AVEC VOUS.

Qu’est-ce que vous en pensez ?

Que pensez-vous du jeune homme, futur basketteur, de l’histoire présentée en début d’article ?

Avez-vous d’autres mauvaises habitudes que vous voulez bien nous partager. Dites-le nous dans les commentaires ?

Leave a Comment